La validation des acquis de l’expérience (VAE) du CAP AEPE (Accompagnant Éducatif Petite Enfance)

Le titulaire du CAP « Petite Enfance » est un professionnel de l’accueil et de la garde des enfants de moins de 6 ans.  Il répond aux besoins fondamentaux des enfants, réalise des activités de soins quotidiens (préparation de repas, soins d’hygiène…) et des activités d’éveil contribuant à leur développement affectif et intellectuel et à leur autonomie. Il assure également l’entretien des locaux et des équipements.

    Profil et prérequis

    toute personne quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée.

    La VAE est un dispositif spécifique qui se distingue d’une formation continue classique. Elle permet de faire reconnaître les compétences que vous avez acquises dans le cadre de votre activité professionnelle.

    La VAE vous permet ainsi d’obtenir un diplôme sur la base de votre expérience. Celui-ci officialisera vos compétences et vous ouvrira les portes vers de nouveaux diplômes.

      La VAE du CAP AEPE se déroule en 3 étapes :

      • Le livret 1 : Le livret de recevabilité.

      Un premier entretien avec un agent référent d’Interval Formation vous permet de présenter votre projet, puis de transmettre votre demande d’inscription ainsi qu’un CV détaillant vos expériences professionnelles en lien avec le diplôme souhaité.

      • Le livret 2 :

      Après validation de votre dossier de recevabilité (livret 1), vous pourrez démarrer la rédaction du livret 2, accompagné par un formateur compétent. Vous devrez décrire dans ce livret vos expériences professionnelles et le savoir-faire qu’elles vous ont permis d’acquérir. C’est une étape fondamentale. Le formateur sera présent pour vous aider à transcrire vos connaissances et vos compétences en lien avec les attendus du référentiel. Enfin, avant la relecture définitive et l’envoi de votre dossier, Interval formation organisera un jury blanc pour vous préparer au jury final.

      • La soutenance du Livret 2 :

      Elle se déroule devant un jury composé de professionnels et d’enseignants en lien avec votre activité. Elle consiste à présenter votre livret 2 au jury et à lui démontrer que les connaissances acquises sont conformes aux exigences du référentiel. Vous serez aussi amené à répondre aux questions du jury. À l’issue de votre soutenance, le jury rend un avis. Si cet avis est positif, vous êtes alors titulaire de votre nouveau diplôme.

       

      Le Financement
      de l’accompagnement VAE

      L’accompagnement à la VAE peut être financé en totalité. Interval Formation vous aidera dans la recherche de ces financements.

      Différentes prises en charge peuvent être sollicitées pour la VAE :

      • Prise en charge financière par la Région

      La plupart des Conseils régionaux participent au financement de l’accompagnement des demandeurs d’emploi (indemnisés ou non) qui souhaitent effectuer une démarche de VAE. Cette participation est souvent appelée « Chéquier VAE », « Pass VAE » ou « Passeport VAE ».

      •     Prise en charge financière par Pôle emploi

      Si vous remplissez les conditions d’expérience requises en rapport avec la certification visée, lors de l’entretien, votre conseiller peut vous proposer une démarche de VAE ; vous pouvez également prendre l’initiative de cette demande. Un formulaire de demande d’aide est proposé par Pôle Emploi ; il est rempli lors de l’entretien avec votre conseiller. Pôle emploi intervient en complémentarité avec les financeurs régionaux.

      Si vous êtes reconnu personne handicapée, votre conseiller Cap Emploi vous permet de faire le point sur votre projet de formation et la possibilité d’obtenir un financement

      Les actions d’accompagnement à la VAE sont éligibles au CPF.

      Vous pouvez suivre l’action d’accompagnement à la VAE en dehors de votre temps de travail. Dans ce cas, votre rémunération n’est pas affectée par le suivi de la formation, puisque vous ne vous absentez pas de votre poste de travail. En revanche, pour le temps passé en accompagnement VAE, vous ne percevez aucune indemnisation particulière. Par ailleurs, vous bénéficiez de la législation de la Sécurité sociale relative à la protection sociale (maladies professionnelles et accident du travail).

      Si vous préférez suivre une action d’accompagnement se déroulant en tout ou partie sur votre temps de travail, vous devez, au préalable, obtenir l’autorisation de votre employeur et lui demander son accord sur le calendrier de l’action que vous avez choisie.

        Quelques exemples de débouchés

        • ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles)
        • Auxiliaire petite enfance dans les crèches
        • Agent d’animation dans les centres de vacances
        Partenaires: CAF, Département des Alpes-Maritimes, Institut IPERIA, Fepem, Agefos